Forum de jeu de rôle sur l'Europe post-potterienne.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum !

  • Les inscriptions sont ouvertes, pour toutes questions, n'hésitez pas à postez ICI
  • Intrigues en cours, consultez les revues de presses

  • Partagez | 
     

     Blood pressure is high. [PV Keith]

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Uffie A. Cartel
    *Garçon à la Rose Rent*
    ¤Poétique Ouvreur Officiel de Topics de Flood¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 101
    Age : 36
    Localisation : Ich bin ein Berliner.
    Date d'inscription : 04/02/2009

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Blood pressure is high. [PV Keith]   Sam 28 Mar - 23:10

    - T't-t-t-trou... T'trouve pas que les chats cay masl... Masl... Masl... Malsain avec leur petits trou du cul rose là ? Pis ça s'balade avec la queue en l'air style j'veux qu'tu m'encule là... J'aime pas les chats.... Burp.

    Comment en étions nous arrivé à cette remarque de haute volée lancée anonymement (nan bon OK c'était Uffie, je dénonce et j'assume) au milieu d'une armée de jeunes cons gothiques (pléonasme) ? La réponse était simple : Samedi soir. Cherchez pas, tout est là, dans ces deux mots. Samedi soir.
    Les folles aventures d'Uffie Anfrage Cartel se déroulaient actuellement dans un bar du centre de Berlin qui faisait une soirée gothique (c'est à dire qu'on passait The Cramps et qu'il y avait peu de lumière). C'était le genre de soirée où on avait peur d'arriver sapé trop cuir et accessoires fétish, et où au final on ressemblait à sa grand-mère à coté des autres. Uffie ne s'en sortait pas trop mal, puisqu'il avait poussé le vice jusqu'à mettre un string pour homme (un hommage à Lux Interior sans doute, qui est mort il n'y a pas si longtemps) allié au classique futal en cuir moule burnes.
    Et ça picolait sec.
    C'était Uffie qui tenait le joint qui tournait dans son petit groupe à ce moment là, et il en profitait pour tirer allègrement dessus. Ce n'était pas méchant, c'était juste très drôle d'être là, et de plus il était trois heures du matin, le moment où l'on pouvait constater qu'une soirée était bonne ou pas. Si les gens se cassaient à cause de l'ennuie, c'est qu'elle ne l'était pas, et sinon il se passait tout un tas de trucs marrants dont on a du mal à se souvenir le lendemain. Là par exemple Uffie – qui avait fait tourné le joint - mimait le fait de se faire prendre en sandwich par deux emos (dont un avec la braguette largement ouverte) en dansant sur Human Fly (qui n'était pas vraiment adapté), c'était très drôle. De même, quand Uffie vomit tripes et boyaux dans les toilettes des fraises tagada, c'était d'un comique irrésistible. Vous ne riez pas ?

    - MAIS EVIDEMMENT QUE JE SUCE BIEN !

    Uffie n'avait jamais sucé, la question n'était pas là, mais sa remarque fut accompagné d'un tas d'éclats de rire, et ça, c'était le but recherché. On ne se moquait pas d'Uffie, on comprenait à peine la phrase, mais il y avait le mot « sucer » dedans, donc c'était drôle. Il répondait à dieu sait qui en hurlant, et il lui roula une pelle à ce dieu sait qui d'ailleurs, pour lui prouver qu'il savait se servir de sa langue. Alors oui, au moment où je tape ces lignes, il était bel et bien hétérosexuel, mais dans ses moments là, ça ne compte pas tellement.
    Le jeune homme eu un moment de flottement comme il en arrive dans ce genre de situation. Quel vagin vais je visiter ce soir ? La question commençait à se poser, et tout le monde s'était mit plus ou moins en couple (c'est à dire un tas de neuneus se roulant des pelles comme des autistes), ou à franchement piquer du nez à cause du taux d'alcool dans le sang ou alors encore à rester scotché à cause du cannabis (ou autre). Une bien belle soirée. Uffie scruta la salle, à la recherche des culs et des nichons.

    - Mais aveu la baise.

    Remarque qui tomba totalement dans le vide intersidéral, et un de ses potes l'emmena dans un autre délire dont il serait difficile de rentre compte ici, au vu du non-sens total qui imbibait chaque mot prononcé.
    Suite à quoi Uffie se lança dans un strip-tease des plus prometteur, avec d'autres gens, peut être, ou pas, ou alors il était tout seul, mais ces choses là n'ont aucune importance.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://www.deezer.com/track/16675
    Keith Andels
    *Journaliste Américain*
    ¤Melting pot hétéroclite¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 12
    Age : 38
    Date d'inscription : 01/02/2009

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Re: Blood pressure is high. [PV Keith]   Sam 2 Mai - 18:47

    [j'ai failli poster avec le mauvais compte... ça aurait été cocasse...]

    Il y a des habitudes qui ne se perdent pas. Keith était en Allemagne depuis moins de 12 heures et déjà il avait trouvé un petit émo pour se perdre dans ses bras musclés. Pas trop jeune, il faut quand même qu'il sache y faire, pas question que ça soit sa première fois. Moldu, c'est toujours mieux, il n'y a aucun risque de les croiser au boulot deux jours après. Et émo. Pour les aventures d'un soir c'est pas mal, ils s'attachent pas trop, c'est des indépendants. Suicidaires, certes (et encore…), mais pas pots de colle. Et puis, de toutes façons, les émos sorciers étaient en voie de disparition, en Allemagne, depuis quelques temps.

    Keith était donc à peine arrivé de France qu'il avait enfilé jean noir, chemise noir et long manteau de cuir noir et était sorti. Les cheveux (bruns et longs) attachés en une queue de cheval, quelques breloques aux doigts, des grosses chaussures qui font bien mal quand on les prend dans le cul et le tour est joué. L'instinct avait fait le reste, ses pas l'avaient directement guidé dans un bar mi gothique, mi métaleux où il avait péché son amant du soir. Et, comme à l'accoutumée, après un ou deux bières et quelques chansons, il avait laissé le gars l'emmener à travers les rues de la ville vers les soirées intéressantes ou les bar branchés.

    Mais là, il regrettait bien. Son gosse (à peine 20 ans), était totalement bourré et shooté (quand on tient pas l'alcool et le shit, on s'abstient !) et en train de faire un strip-tease avec deux autres abrutis du même genre. Keith, lui, sa énième bière à la main, observait la scène avec une certaine lassitude, mais aussi avec intérêt… Il allait pas se priver de mater un peu, quand même. Ce qui devait arriver arriva, l'un des débiles jeta son fut en cuir moulant et se retrouva en string. Le problème vint plutôt du fait que ce qui ne devait pas arriver arriva… Du pantalon tombé à quelques centimètres de Keith dépassait un morceau de bois qui ressemblait à s'y méprendre à une baguette magique.

    L'américain se souvint d'un jour, en Angleterre, où il s'était fait repérer par un autre sorcier à cause d'un briquet à l'effigie d'un bar sorcier. Il comprenait maintenant beaucoup mieux ce qu'avait pu ressentir cet homme maintenant que c'était son tour de découvrir un sorcier dans son univers moldu. Tranquillement, sans se faire remarquer de personne (faut dire qu'ils étaient tous totalement déchirés), Keith lança un sortilège d'attraction sur l'arme magique. Il y jeta un regard rapide afin d'être certain de ne pas s'être trompé – mais le doute n'était pas possible – et la glissa sans sa poche. Au moins, comme ça, aucun moldu ne risquerait de marcher de dessus, de la briser ou autre et ce sorcier inconscient ne provoquerait pas de catastrophe.

    Restait plus qu'à le dégriser pour qu'il se rende compte du danger qu'il venait de faire courir au moldus présent et à lui même. Par les temps qui courrait, briser le secret magique n'était pas tout à fait ce qu'on peut appeler une bonne idée. Keith ne savait pas exactement ce qu'il en était en Allemagne mais il doutait que ça soit bien perçu… Ou bien l'Europe avait bien changé depuis sa dernière visite.

    Maintenant, il fallait qu'il trouve un moyen de parler à cet homme et peut être valait-il mieux qu'il le fasse avant qu'il ne se décide à mettre ses dires à exécution c'est à dire à retirer son string… L'américain finit donc sa bière d'une traite, soupira et se leva. Là, il chancela un instant et cligna des yeux de surprise. Comment ça, il avait trop bu ? Lui qui avait toujours tenu cet alcool moldu absolument incomparable au whiskey pur feu sorcier… A croire que les bières allemandes étaient d'une autres trempe. Il sourit pour lui même et se reprit. Il tenait encore droit et pouvait marché sans danger… par contre, il était certain qu'il était un peu pompette. Il faudrait qu'il fasse gaffe à la personne qu'il ramènerait dans son lit ce soir…

    Notre homme au long manteau noir fit donc les quelques pas qui le séparaient des zaouves quasiment à poils et passa ses bras autours du corps du sorcier pour l'immobiliser contre lui. L'homme lui tournait le dos et était en train de frotter ses fesses contre sa jambe… ou un peu plus haut… "Danger !" cria un instant l'esprit de Keith avant qu'il ne le fasse taire.


    "J'ai pris quelque chose qui t'appartient, Apollon… C'est une mauvais idée de laisser traîner ce genre de choses à portée des moldus…"

    Voir son flirt du moment collé à son amant du soir ne plus visiblement pas au jeune émo que Keith avait ramassé. N'appréciant pas ces messes basses, il se précipita sur Keith et l'éloigna du sorcier en criant d'une voix un peu trop aiguë qu'il était à lui et que l'autre n'avait pas le droit de le toucher et que et que… il conclut sa tirade dépourvue de sens en roulant une pelle digne de se nom à Keith qui prit plaisir à y répondre avant de rompre l'étreinte et de sourire avec malice au jeune sorcier.

    C'est à ce moment qu'il se rendit compte que le sorcier en question était un émo. Un sorcier émo ! Le sourire de Keith changea et devint quelque peu énigmatique. Son esprit de journaliste venait de chasser les brumes de l'alcool. Il venait de trouver l'appât idéal pour faire un article sensationnel sur le tueur de sorcier émos, punks et gothiques de Berlin…
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Uffie A. Cartel
    *Garçon à la Rose Rent*
    ¤Poétique Ouvreur Officiel de Topics de Flood¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 101
    Age : 36
    Localisation : Ich bin ein Berliner.
    Date d'inscription : 04/02/2009

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Re: Blood pressure is high. [PV Keith]   Mar 5 Mai - 13:51

    ... Apollon ? Uffie ne capta pas tout de suite la référence, il avait bien trop à faire avec lui même pour ça. Attends, les anti-dépresseurs, ça augmente l'effet de l'alcool ou ça le baisse ou ça fait rien ? ... A la réflexion, ça augmente. Barf, pour ce qu'on en a à carrer hein. Il frotta ses fesses contre la jambe à qui appartenait la chevelure et les bras qui l'entouraient qu'il sentait derrière lui. Une fi-fille ! Gnéééé fiiiille. Il se tourna, dérangé dans ses activités champêtres et nota que la « fi-fille » était un ga-garçon. Déception, surtout quand il vit le mec embrasser un pédé qui trainait là. Il n'enviait pas sa place, il n'était pas trop branché garçon, mais le fait qu'un connard soit venu se coller à son cul le dérangeait. La prochaine fois il embarquerait un panneau « hétérosexuel », comme ça fini les cafouillages de ce genre.
    Et puis qu'est ce qu'il avait dit avant l'autre abruti ?

    Gneuuuh ?

    Non, ce n'était pas la réponse attendu, aller en prison, ne passez pas par la case départ, ne gagnez pas deux mille euros. En fait, vous avez totalement la parti, et vous devriez vous pendre de honte !
    ... Rôh, pour une phrase mal articulée...
    Il se retourna, pour faire face au mec qui avait l'air assez clean, et reçu un regard noir de la part de la petite pédale sur le coté. Uffie n'en prit pas outrage, l'émo en face avait vraiment trop une tête de cul à son goût pour qu'il puisse prendre en compte un jugement de valeur de ce type. Déjà, il était petit, et pas très musclé en plus de ça. Le temps que passait Uffie à courir sous forme de lycaon ne lui faisait pas que du mal, et il se retrouvait lui avec un dos, des cuisses et des épaules bien branlées. Bon, par contre, les avant bras et les chevilles, c'était pas encore ça, mais on s'en foutait de ces parties du corps là de toute façon. Pas trop dérangé dans sa pudeur par sa partielle nudité, il fit face à l'autre gonze et leva un sourcil. Il songea à un T-shirt qu'il avait vu un jour avec écrit « Beer kill homophobia since -2000 av. JC », et il trouvait que c'était tout à fait ça, il n'était absolument pas outré d'avoir frotté ses fesses contre l'entrejambe d'un autre type, pas du tout, rien à foutre. Demain matin, il se reposerait peut être la question, mais là maintenant, ça n'avait pas tellement d'importance.
    ... Sa baguette ?

    - Rends moi ma ba... Mon truc !

    Ce connard était un sorcier, ça expliquait tout. Sinon pourquoi accorder de l'importance à ce genre d'objet ? A tous les coups, il l'avait fait tomber, et ce type l'avait ramassé. Il se sentait étrangement pas rassuré là d'un seul coup. D'une parce qu'un moldu aurait pu la voir, de deux parce que ce mec pouvait très bien ne pas le lui rendre. Il s'écarta un peu de la foule qui s'amusait connement. Voilà, soirée finie, journée pourrie, parfait parfait parfait...

    - Caisse tu m'veux là ?

    Réflexe, on n'appelle pas « Apollon » quelqu'un inocemment, et puis c'était le but de ses paroles non ? Lui signaler qu'il faisait trainer sa baguette n'importe où.
    Bon, viens en aux faits connard.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://www.deezer.com/track/16675
    Keith Andels
    *Journaliste Américain*
    ¤Melting pot hétéroclite¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 12
    Age : 38
    Date d'inscription : 01/02/2009

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Re: Blood pressure is high. [PV Keith]   Dim 10 Mai - 21:24

    Visiblement le sorcier avait un peu de mal à additionner un plus un et ne comprenait pas ce que Keith avait voulu lui dire. Pendant ce temps, le petit moldu émo, actuellement torse nu suite à la séance de strip-tease, se collait de plus en plus fort au journaliste en glissant une main dans son dos jusque sur ses fesses. Keith s'empara de son poignet et se pencha à son oreille :

    "C'est moi qui m'occuperais de tes fesses, mon chou, pas l'inverse. Mais avant ça, soit sage et laisse moi parler affaire avec l'autre exhibitionniste, d'accord ?"

    Le gosse assura qu'il était sage et Keith soupira. Il avait envie de s'envoyer en l'air pas de faire de la garderie. Mais pour le moment, l'attention de l'américain était tourné vers l'inconscient cadavre sur pattes et sur la question "comment me servir de lui comme appât ?". Finalement, un semblant d'illumination éclaira le regard du gamin à poil et celui-ci réclama son bien. Keith se fendit d'un sourire amusé alors que, passant la main dans les cheveux de son jouet du soir, il l'envoyait s'amuser un peu plus loin. Il détailla ensuite le corps exposé sous ses yeux avec un intérêt non dissimulé quand l'autre le poussa dans un coin. Il semblait particulièrement en colère mais pas vraiment inquiétant en fait. Par contre, il avait un corps assez bien sculpté…

    "Calme toi donc, imbécile. Je viens d'éviter qu'un moldu ne brise ta baguette et que tu ne brises le secret magique. Tu devrais plutôt me remercier. Comment peut-on être aussi inconscient ? Si tu as prévu de te mettre minable, ne te déplace pas armé !"

    Comment être sûr que l'autre dessaoule ? Comment parler affaires, en fait… ? Il fallait être un peu manipulateur, un peu plus fin… Il glissa alors, d'un ton sans appel :

    "Il est hors de question que je te la rende ici, tu es un danger ambulant. Je ne te rendrais ta baguette qu'une fois chez toi ou demain quand tu seras dégrisé."

    Il se pencha alors vers l'oreille du jeune homme et, laissant un doigt errer sur ses pectoraux, il ajouta :

    "Et ça ne sera pas gratuit..."

    Bien entendu, si Keith voulait que l'homme utilise son corps pour le payer, il ne comptait pas coucher avec, il voulait juste s'en servir pour attirer le tuer d'Emos. Sur de lui, il rompit le contact, se redressa et, croisant les bras, s'appuya contre le mur :

    "Je suis Keith. Et toi ?"
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Uffie A. Cartel
    *Garçon à la Rose Rent*
    ¤Poétique Ouvreur Officiel de Topics de Flood¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 101
    Age : 36
    Localisation : Ich bin ein Berliner.
    Date d'inscription : 04/02/2009

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Re: Blood pressure is high. [PV Keith]   Lun 18 Mai - 20:39

    Décidément, l'homme parlait beaucoup, ce qui troublait Uffie. Ça devrait pas être légal, de l'inonder de paroles comme ça. Et qu'est ce qu'il faisait chier l'autre émo là ! D'une, il mattait tous les mecs – est ce que lui considérait les filles comme de la viande à longueur de journée ? - de deux il fallait que l'autre dise un tas de grossièretés (« j'vais m'occuper de tes fesses mon chou ») pour le tenir éloigné. Et tandis que la pédale qui avait pris sa baguette l'engueulait, il prit soudain conscience qu'il était à peu de chose nu, ce qui le mit mal à l'aise. Rien de telle qu'une bonne engueulade pour dégriser ! Il récupéra son futal, et le remit avec difficultés. Et l'autre lui proposa un... Deal... Uffie fut choqué, puisque cela s'accompagna de doigts sur son torse. Merde, il était tombé sur un pervers, 'tain, fait chier. Il pouvait au moins se laisser raccompagner chez lui pour récupérer sa baguette, mais ça n'irait pas plus loin.

    - Uffie.

    Le type – Keith ici, mais le dépersonnaliser c'est mieux – s'appuya contre le mur, Uffie le regarda, ils se dévisagèrent, et les deux hommes refirent un remix d'un deux trois soleil version deux mille quatre, c'est à dire qu'il y avait aucun connard pour meugler la comptine, et donc personne bougeait. Uffie était un bon long à la détente, mais il était sûr d'une chose : Il préférait se racheter une baguette plutôt que de coucher pour récupérer la sienne. Il se doutait que ce qui ne serait « pas gratuit » ne sera pas payé avec une partie de Scrabble. Ou de Monopoly. Plutôt un type arrivant derrière lui en hurlant « buttsex ! » et mettant son hurlement en action. Bref.

    - Allez, viens, j'veux récup' mon truc vite.

    Bien sûr qu'il n'avait pas l'intention de coucher, Mais j'sais pas, fallait tenter un truc, du style un coup de brique sur la tête et dépouiller les cadavres, quelque chose dans ce goût là. Uffie savait ce qu'il aimait et ce qu'il n'aimait pas, et les mecs ne faisait pas parti de ses péchés mignons. Surtout pour récupérer son propre bien, à ce compte là un tas de connards pouvait voler ses pompes ou son paquet de clopes pour lui faire du chantage; et comme dirait mon cousin de quatre ans, c'est vilain sale caca.
    Uffie se dirigea vers la sortie en titubant, sous le regard de quelques curieux se demandant si c'était le sexe ou la drogue qui motivait le jeune homme à rallier la sortie avec un autre mec totalement inconnu. Il renfila son T-shirt au passage, tant qu'à foutre, c'est pas plus mal. Il ne fit pas trop gaffe au fait que l'autre type le suive ou pas, sans doute devait il s'expliquer avec l'autre pédale maigrichonne, rien à taper, il était mieux foutu. Il alla vers chez lui en s'appuyant sur le mur d'une main, les yeux dans le vague. Ça tournoyait rapidement autour de lui. Dix mètres plus loin, l'inévitable se produisit, il se crala par terre comme une merde. Le pire, c'est que ça le fit rire, et il se releva. Putain la vache la galère, marcher, mais attends quoi, c'est pas un truc de pédé mine de rien. Uffie appuya son front trop chaud (l'alcool donne cette impression) sur le mur trop froid. Reprendre son souffle, arrêter de rigoler, rentrer chez lui, récupérer sa baguette. Ça faisait trop de chose à penser ça ! Il reprit sa route, et si Keith osait venir l'aider à marcher, le touchait seulement, il hurlait. Il lui signala d'ailleurs d'un geste de la main, de s'éloigner. Loin des lumières du bar, tout prenait une ambiance vachement plus glauque. Heureusement il n'habitait pas très loin, il n'aurait pas à rester dans le noir longtemps.
    Ah, son immeuble.
    Ah, le voisin.
    Toujours cette impression de glauque qui émanait du voisin comme une aura. Il l'attendait, là, au milieu de la rue, la nuit, c'était certain. D'où venait cette certitude ? Uffie ne savait pas trop, pour tout dire, il ne s'en souvenait pas mais... Oh, le voisin à dit bonjour, que répondre ? Bonjour aussi. Il tituba vers son escalier, à peine conscient et très bourré. Il s'écroula sur la rampe, et le voisin le suivit. Il n'y prit pas garde, et continua à escalader laborieusement l'escalier. L'homme lui proposa de l'aide, il refusa, il insista, et le pris franchement... par les cuisses. Uffie se mit à hurler, un cri déchirant d'homme agressé. La fin de son hurlement fut étouffé par une main épaisse sur sa bouche. Il n'était pas armé ! Il n'avait pas sa baguette et il était bourré ! Il tenta d'envoyer des coups de pieds dans tous les sens, croyant à peine ce qui lui arrivait. Ça lui était pourtant arrivé plusieurs fois, mais ça il n'y réfléchit pas trop sur le coup. Il mordit la main de l'agresseur, tout se passait très vite, et il jugeait ça totalement surréaliste. Non, décidément, ça ne pouvait pas arriver.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://www.deezer.com/track/16675
    Keith Andels
    *Journaliste Américain*
    ¤Melting pot hétéroclite¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 12
    Age : 38
    Date d'inscription : 01/02/2009

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Re: Blood pressure is high. [PV Keith]   Sam 13 Juin - 17:17

    Le visage de l'allemand indiquait bien qu'il n'était pas prêt à vendre son corps pour un morceau de bois mais d'un autre côté, il répondit à la provocation directe, s'habilla, se présenta et sorti (dans le désordre). Au moment où Keith allait le suivre, son pot de colle se précipita sur lui. Il tendit un billet au gamin :

    "Désolé, ça sera pour une autre fois, le boulot m'appelle. Tiens, bois à ma santé. On se recroisera sûrement, je fréquente régulièrement les bars goth et émos. A bientôt."

    Si le ton était doux, les gestes, eux, étaient fermes. Il repoussa le gamin et quitta le bar à la suite du sorcier titubant. Il y avait une demi-douzaine de mètres entre eux, on aurait dit qu'il était un voleur plein de mauvaises intentions suivant une bonne âme innocente. Mais la bonne âme avait manqué de briser le secret magique, il n'était donc pas si innocent que ça. Et puis il ne le suivait pas pour lui voler quoi que ce soit mais pour le lui rendre. Nuance.

    Uffie – puisque c'était son nom – titubait méchamment mais Keith n'y portait pas d'attention, concentré qu'il était à chercher comment présenter son "petit marché" à son leurre. Le gars tomba à terre et se mit à en rire. Mais le temps que le journaliste rattrape les six mètres qui les séparait, le gosse était déjà debout et lui indiquait clairement qu'il ne voulait pas de lui à proximité. Souriant, Keith obtempéra et reprit sa marche à quelques distances de l'alcoolique. La première chose à faire, c'était évident, consistait à éclaircir le mal-entendu qu'il avait lui-même laissé s'installer.

    Ils arrivèrent à un immeuble et aussitôt Keith se reprocha son manque d'attention concernant le trajet. Non seulement il n'était pas certain d'être capable de retrouver son appartement mais en plus il ne savait pas s'ils étaient passé en zone sorcière ou s'ils étaient dans un quartier résidentiel moldu. Dans le doute, il se comporterait comme un moldu devant cet inconnu qu'ils venaient de croiser. D'ailleurs c'était bien étrange, on était en plein nuit, qui pouvait être ce gars ? Visiblement Uffie le connaissait vu qu'il lui parlait (si on peut dire, vu son état). L'homme semblait insistant et l'allemand avait du mal à s'en débarrasser.

    Agissant comme s'il ne les connaissait pas, Keith pressa un peu le pas et il était arrivé à hauteur de son petit émo au moment où l'autre lui pressa ostensiblement la cuisse. La réaction du bourré ne se fit pas attendre et le journaliste, mettant en pratique une bonne vieille méthode de combat moldu apprise au Japon plaqua sa main sur la bouche d'Uffie pour le faire taire tout en le rapprochant de lui et enfonça fermement son pied dans l'estomac de l'inconnu pour lui faire dévaler les escaliers.


    "Tu te prends pour qui, mon gars ? Son mec ? Ca m'ettonnerait vu comme il a l'air hétéro. Fous nous, la paix, ok !"

    Puis, reportant son attention sur la furie qui se débattait contre lui et venait de lui assener un désagréable compte de pied dans le tibias, il prit un ton ferme et autoritaire :

    "Calme toi, Uffie, je vais pas te violer, putain ! Ton cul m'intéresse pas, arrête de faire le con et reviens sur terre, bordel !"

    Et voilà qu'il devenait violent… Il jeta un œil au gars en bas des escaliers tout en relâchant sa prise sur le pauvre traumatisé. A terre, visiblement en colère, l'inconnu plongea sa main dans sa poche et en sorti un morceau de bois qui ne pouvait être qu'une baguette magique. Quartier moldu ou pas, à cette distance, il ne pouvait répondre à la magie que par la magie, il sorti sa propre baguette et dressa un bouclier par un sortilège de "protego" informulé. Quand il vit l'éclair de magie adverse se briser sur sa protection, il ne regretta pas son geste et enchaîna aussitôt par un "expelliarmus" aussi muet que le sort précédent avant de pousser Uffie vers le haut des escaliers sans chercher à savoir s'il avait touché sa cible :

    "Bouge ton cul ! Il est où ton appart, merde !"
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Uffie A. Cartel
    *Garçon à la Rose Rent*
    ¤Poétique Ouvreur Officiel de Topics de Flood¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 101
    Age : 36
    Localisation : Ich bin ein Berliner.
    Date d'inscription : 04/02/2009

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Re: Blood pressure is high. [PV Keith]   Mer 1 Juil - 13:05

    Uffie avait les foies, et c'était la moindre des choses quand deux inconnus se battaient près de vous pour une raison totalement mystérieuse. Il avait déconnecté son cerveau sur certains points, et compris vaguement qu'on faisait référence à son hétérosexualité à un moment, et qu'on lui promis qu'on allait pas le violer. Ah euh... Cool.
    Il y eu échange de sorts, et Uffie se sentit totalement démuni sans sa baguette. Il eu donc une réaction logique : La fuite vers son appartement. Tant mieux, c'est ce que Keith voulait aussi. La vie c'est bien fait quand même parfois. Il sortit ses clés de sa poche à la vitesse supersonique, et enfonça la bonne dans la serrure tout aussi rapidement. Trois secondes plus tard il tira le mec à l'intérieur violemment (il était quand même musclé, le petit) et fit deux tours de verrous derrière lui. Il eu tout de même conscience de l'inutilité du geste face à un mec qui maitrisait la magie, mais en l'absence de baguette il ne pouvait pas faire mieux. En plus même si la rencontre l'avait dégrisé, il restait quand même sous l'influence de l'alcool et était susceptible de faire n'importe quoi. Oh, des petits n'importe quoi, comme fermer le verrou de sa porte face à un bulldozer.
    Uffie ne se sentait pas en sécurité, il se mit donc à hurler :

    - MAIS TU VAS PROTEGER CETTE PUTAIN DE PORTE BORDEL ?!

    Bien sûr, il le hurla avant que l'autre ait eu le temps de l'envisager, c'est à dire illico après l'avoir balancé dans son appartement. Uffie n'était pas content. Il avait envie d'insulter le connard qui faisait que l'emmerder depuis tout à l'heure. C'était la moindre des choses quand on venait d'avoir la peur de sa vie. Fallait relâcher la pression, de préférence avec tout un tas de jurons et de hurlements.

    - ALORS MAINTENANT SALE CON TU VAS M'EXPLIQUER CE QUE TU FOUS LA, POURQUOI TU M'EMMERDE DEPUIS TOUT A L'HEURE ET POURQUOI TU M'RENDS PAS CE QUI M'APPARTIENT, OK ?

    Il y en a qui on l'alcool violent, ce n'était pas le cas d'Uffie habituellement, mais là il attrapa le premier truc qu'il eu sous la main, c'est à dire la gamelle du faux-chien, et la balança vers le type. Pas sur lui, mais à coté, exprès. Il voulait pas le blesser quand même, mais il voulait bien montrer qu'il était pas content. Dans une explosion de croquettes sèches et de bruit de fer rencontrant un obstacle solide, l'écuelle s'éclata contre un mur. Uffie avait de la tension à relâcher, et cette explosion de violence le calma un peu, le laissant tremblant et fatigué. Il avait envie de rejoindre sa forme animal, aller se coucher sur son canapé miteux et dormir du sommeil du juste. Malheureusement, il ne le pouvait pas, il alluma donc une cigarette sur laquelle il tira avec rage. Si l'autre voulait le tuer, ou pire encore, il prendrait sa forme canine, pour que, même si il avait mal, la douleur lui apparaisse moins horrible. Et de toute façon Keith ne devait pas être zoophile. C'était le seul recourt qu'il ait, et ça le satisfaisait pleinement. Il en avait chié comme un russe pour être animagus, et sa forme animale lui apparaissait maintenant comme un refuge parfait face à ce genre de situation. Et d'autres aussi, comme si c'était le fait d'être un humain qui était contre-nature. Un jour, vers la fin de sa vie, il irait en Afrique et se transformerait définitivement. Dès qu'il en aura le courage, il le ferait. Pour l'instant, ce n'était pas le cas.
    Là, il était en peine avec un connard à cheveux longs (les pires de tous) qui lui voulait visiblement quelque chose, mais il savait pas quoi. Le problème, c'est qu'il pouvait pas le balancer dehors, vu que dehors il y avait un fou-furieux, et que ça serait pas très sympa de faire un truc pareil. Et en plus, le connard avait sa baguette.
    Et le-dit connard avait intérêt à lui rendre.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://www.deezer.com/track/16675
    Keith Andels
    *Journaliste Américain*
    ¤Melting pot hétéroclite¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 12
    Age : 38
    Date d'inscription : 01/02/2009

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Re: Blood pressure is high. [PV Keith]   Ven 31 Juil - 20:33

    [HJ : Non seulement c'est mauvais mais en plus je fais jouer Uffie, si ça ne te va pas dis le moi, j'éditerai ^^]

    Uffie n'avait pas attendu que Keith le lui dise pour se précipiter vers chez lui. Il le suivit donc sans hésiter et se laissa happer à l'intérieur des lieux. Le jeune émo se battit un instant avec ses clés pour refermer la porte, ce qui était tout à fait ridicule, soit dit en passant. Keith était en train de tendre sa baguette pour lancer des sortilèges de protection quand son hôte lui hurla de le faire. Sans vraiment se formaliser du ton du jeune homme, Keith pris le temps de mettre en place quelques sorts pour empêcher à la fois toute intrusion (protection sur la porte, anti-transplanage, repousse moldu…) mais aussi toute écoute. Il n'avait pas vraiment besoin que ce taré de voisin sache exactement ce que Keith comptait demander à Uffie, c'était peut être lui, le tueur d'émo, d'ailleurs… Keith prit même la peine d'obstruer les fenêtres aux regards extérieurs, il était désormais impossible de regarder ce qu'il se passait dans l'appartement.

    Il avait à peine fini qu'un objet non identifié vola à ses oreilles pour s'exploser contre le mur. Il eut un geste pour s'éloigner du lieu de l'impact, ce qui était tout à fait inutile, maintenant éparpillées partout, les croquettes pour chien ne pouvaient plus lui faire grand chose. Keith nota dans un coin de son esprit l'association d'idées croquettes pour chien / chien dans la maison mais ne se formalisa pas de ne pas encore avoir vu l'animal, il avait "un peu" la tête à autre chose. Uffie, d'ailleurs, ne lui laissa pas le temps de s'attarder sur la question, il était en train de l'insulter, de le menacer… et semblait ressentir le désir d'en venir aux mains sans tenir compte de la différence d'armement et de corpulence. Quoi que, en y regardant bien, il était plutôt musclé et seuls les entraînements que l'américain avait suivi au Japon pourraient lui permettre de mettre ce sorcier enragé à terre s'ils en venaient réellement à se battre.

    Restant sur ses gardes, Keith rangea sa baguette et sorti celle qu'il avait récupérée à même le sol dans le bar un peu plus tôt dans la soirée. En faisant des gestes lents et calmes (histoire que l'autre ne lui saute pas dessus et ne se sente pas "trop" en danger), il posa l'arme de bois sur un table et s'en éloigna. Son vis à vis s'en empara aussitôt ce qui était tout à fait compréhensible vu les circonstances : un sorcier inconnu chez lui, un échange de sorts quelques minutes auparavant… Rien de bien rassurant. Keith prit donc aussitôt la parole histoire d'éviter de se prendre un sort en pleine face maintenant qu'il avait rangé son arme.


    "On n'est pas partis sur de bonnes bases, je pense. Je ne te veux aucun mal. Vraiment. En fait, j'aurais besoin que tu me rendes un service. Quelque chose d'assez dangereux, même. J'ai dit que je ne te rendrais pas ta baguette gratuitement, mais c'était juste pour te dégriser un peu, si tu refuses, je le comprendrais."

    Montrant qu'il n'était pas hostile, Keith s'assit sur un canapé plein de poils et croisa les jambes. Il voulait se montrer calme pour que l'inquiétude plus que méfiante du jeune homme s'adoucisse et qu'il puisse réellement lui faire sa proposition. Il commença donc par se présenter comme il faut.

    "Reprenons les choses dans l'ordre, d'accord ? Je m'appelle Keith Andels, et je ne suis ni un pervers, ni un violeur. Je suis un journaliste américain arrivé ici depuis à peine quelques heures en fait. Je n'ai même pas encore d'appart pour tout de dire, je suis à l'hôtel, mais je compte rester en Allemagne un petit moment. Et si tu m'intéresses… c'est en rapport avec mon boulot de journaliste. J'ai cru comprendre que les gars comme toi étaient en voie de disparition en Allemagne…

    Il n'était pas nécessaire d'en dire plus pour le moment. Laisser les choses en suspens le temps qu'Uffie se pose étaient certainement le mieux. Il serait toujours temps, après, d'entrer dans les détails.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Uffie A. Cartel
    *Garçon à la Rose Rent*
    ¤Poétique Ouvreur Officiel de Topics de Flood¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 101
    Age : 36
    Localisation : Ich bin ein Berliner.
    Date d'inscription : 04/02/2009

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Re: Blood pressure is high. [PV Keith]   Mar 25 Aoû - 13:35

    Uffie reprit sa baguette d'un geste vif, quoique imprécis. Ouais, bon, il avait encore de l'alcool d ans le sang visiblement. Fallait mieux pas se lancer dans une activité magique quelconque, sauf si il voulait faire exploser l'appartement en essayant de faire apparaître un paquet de clope. Bon, au moins, avoir sa baguette en main le calmait et il arrêta de hurler. Mais que faire ? Hurler était une fort bonne occupation, le voilà maintenant totalement désœuvré. Autant écouter ce que Keith avait à dire, ça lui évitait la corvée de parler lui même, mais il continua à le regarder avec une grande méfiance.
    Rendre un service dangereux ? Pourquoi ferait il une chose pareille ? Néanmoins les paroles de Keith calmèrent un peu Uffie qui fut plus disposé à écouter la suite de sa proposition. Preuve de confiance ultime, il alla chercher un tabouret (pourri, décoloré et déglinguée, cela va sans dire) pour s'assoir en face du type quand il s'installa sur son canapé (pourri aussi). Pendant que Keith parlait, Uffie s'alluma une cigarette et souffla la fumée par le nez. Il garda un visage inexpressif pendant toute son explication. Journaliste, enquête, emo tués... Tout prenait un sens nouveau, et l'animagus dû se livrer à une activité qu'il n'aimait pas beaucoup : réfléchir. Les yeux dans le vague, le visage de marbre, il tira une nouvelle taffe de sa clope (oui, il pense pas vite le pauvre). Il tendit finalement son paquet à Keith pour lui proposer une cigarette sans le regarder (quelque chose en lui lui disait que regarder quelqu'un droit dans les yeux était une marque d'hostilité, une provocation). Uffie dit d'une voix calme :

    - Vous voulez que je serve d'appât pour le tueur, quelque chose comme ça ? Que j'enfile mon plus beau déguisement de gothique pour l'attirer ?

    C'était la conclusion qu'il avait tiré. Il marqua une petite pause, tirant encore sur sa cigarette, toujours calme.

    - Vous vous foutez de moi ? Expliquez moi pourquoi je ferais un truc aussi con, ça m'intéresse là. J'sais pas si vous avez vu, mais j'suis quand même suffisamment dans la merde comme ça.

    Uffie nota à ce moment là qu'il y avait plein de poils sur son canapé, faudrait qu'il le nettoie, Keith aura sans doute le cul sale en sortant d'ici. Hm, faudrait qu'il fasse les courses aussi, le frigo était super vide, et y avait que deux trois trucs moisis dans les placards. Oui donc nettoyer la cuisine aussi. Racheter des croquettes dans la foulée, mais pas le premier prix, ça lui donnait la chiasse et l'arrière goût chimique était vraiment pas bon. Ah, et profiter de ce petit séjour au Monop' pour mettre la main sur de la litière et une réserve de clope. Et quand il aura fait tout ça, regarder les pigeons par la fenêtre. Ouais, c'est super ça, il adorait se poser sur son arrière train et regarder ces putain de piafs voler partout, il fantasmait sur l'idée de les égorger.
    Uffie se frotta les yeux avec son pouce et son index.

    - Hum, avant d'expliquer vos idées lumineuses, vous voulez du café ?

    Il se leva sans attendre la réponse et alla déjà s'en faire pour lui. Et puis pour l'autre aussi, on sait jamais si il en voulait, et puis si il en voulait pas, Uffie en boirait deux bols (une tasse lui paraissait une insulte à la caféine, puis de toute façon il en avait pas.).
    Il attendait donc debout comme un con les bras croisés devant sa cafetière qui glougloutait.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://www.deezer.com/track/16675
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Blood pressure is high. [PV Keith]   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Blood pressure is high. [PV Keith]
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » Benefit High Beam enlumineur
    » Loreal NEW Hip High Intensity Pigments Color Truth Cream Eye
    » High School Musical
    » The 2013 challenge : Blood Raven
    » Mes petits meubles pour Monster High !!! (news p.9)

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Europa Nox :: Allemagne :: Berlin :: Alexanderplatz :: Boîte de Nuit-
    Sauter vers: