Forum de jeu de rôle sur l'Europe post-potterienne.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum !

  • Les inscriptions sont ouvertes, pour toutes questions, n'hésitez pas à postez ICI
  • Intrigues en cours, consultez les revues de presses

  • Partagez | 
     

     Lettre à celui-dont-le-nom-n'est-guère-plus-prononcé...

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Dietrich von Wyssenbach
    *Journaliste d'investigation*
    ¤Le fléau aristocratique¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 31
    Localisation : Deutschland
    Date d'inscription : 18/01/2009

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Lettre à celui-dont-le-nom-n'est-guère-plus-prononcé...   Lun 30 Mar - 21:07

    Parmi les innombrables documents qui transitent quotidiennement par le ministère de la magie, il en était un, en ce matin brumeux, qui ne manquerait pas de faire pleuvoir les commentaires... Une lettre, au format standard, glisse tout d'abord d'une hotte de courrier remplie à craquer. Les hiboux, en provenance de tout le pays, sont la source d'un raffut sans commune mesure. Leurs envols intempestifs, leurs cris, leur frénésie, tout dans leur comportement en groupe constitue une propension au chaos. En parallèles, quelques sorciers s'activent autour des sacs déjà saturés. Ils s'apprêtent à faire entrer les lettres dans l'enceinte du service du tri et des contre-mesures.

    Les larbins du dit service n'arrêtent pas de piailler des sorts de tris, l'ambiance est tendue et volatile à la fois, le travail doit être rapide, précis, de qualité. Sinon, les licenciements sont vite prononcés, et malheur à celui qui se fait surprendre à glisser un mot de travers à l'égard de la politique du Ministre. Non, rien ici n'est laissé au hasard. Tout doit tourner, s'enchainer, se compléter, et ce à une seule fin... Mystérieuse.

    Harold brandit sa baguette magique:


    - Accio pile A9

    Les enveloppes décolent aussitôt, l'une après l'autre, pour très vite reconstituer une nouvelle pile, devant le magicien. Ce dernier trie les documents par tailles et par poids. Puis il agite sa baguette qui grésille, et projette quelques étincelles vertes.

    Un autre type, Douglas, à l'autre bout de la pièce, note le feu d'artifice verdâtre. Aussitôt, il s'exclame:


    - ACCIO PILE de HAROLD


    Et tout est reparti de plus belle... Cette fois, c'est l'étape des contre-mesures magiques aux éventuelles maléfices qui se cacheraient sous les sceaux des enveloppes. Douglas est un expert, il fait tout ça très vite et très bien, il remarque même une enveloppe écornée, ce qui lui fait penser qu'elle a dû tomber tout à l'heure, dans la salle aux hiboux fous.

    Et la lettre poursuit son parcours, inlassablement. A la fois singulière et banale, la missive n'en finit pas d'attirer l'attention de tout ces messieurs dames du Ministère. Et enfin...


    - Allez, expédiez-moi ça par destinataire, et que ça bouge... Je veux plus d'application de votre part Morrty, et vous, Fagard, tachez de ne plus vous tromper en lançant vos sorts de répartition systématique. Les archives se sont plaint plus d'une fois de votre travail lamentable. La porte n'est pas loin.

    Le chef de section, qui vient de parler, émet encore un rictus puis observe d'un oeil attentif les piles de courrier qui s'envolent par dizaines en direction de petits sachets. Une fois ces derniers remplis, des volatiles font irruption dans la pièce, s'emparent des sachets, et virevoltent un moment avant de se disperser, zigzagant à toute allure vers les bureaux des destinataires. Parmi tous ces sachets... il en est un qui compte une enveloppe blanc-pur, abimée, et frappée de l'adresse de Sa seigneurie même... De tels courriers ne font plus légion, maintenant qu'a sonné l'ère du renouveau.

    Une lettre, sept destinataires, un émetteur. Pour l'heure, 8 personnes s'apprêtent à prendre connaissance de quelques lignes anodines, en apparence... Bientôt, ils seront des dizaines, des centaines, des millions... à savoir!


    Citation :
    Le 30 mars de l'année courante


    Lettre à l'attention du très honorable et distingué Ministre de la magie britannique auto-proclamé, le Lord des Ténèbres, plus connu sous le désignatif de Voldemort.

    Monsieur le Ministre,

    L'auteur de ces quelques lignes, dépité, s'est décidé envers et contre tout bon sens à s'adresser à vous par le biais d'un courrier, à défaut d'avoir eu le privilège de vous rencontrer en personne. Humble aristocrate issue d'une lignée de mages helvètes, l'homme qui se cache derrière cette plume représente en la circonstance la presse allemande, mais, par delà elle, tout le peuple germanique.

    Le monde conscient des changements qu'impliquent votre nouvelle ascension, se questionne, s'interroge... Il veut apprendre, croire, deviner... espère saisir le sens de vos actions, leur valeur, leur signification. Chacun est en droit d'escompter comprendre l'autre, et l'Allemagne, aujourd'hui troublée, cherche sans doute à décrypter sa grande voisine, l'Angleterre.

    Tantôt rivales, tantôt alliées, nos deux grandes nations n'ont eut cesse d'oeuvrer pour une plus grande magie. Aujourd'hui, vous êtes peut-être le sorcier qui, de part sa puissance sans équivoque, posera les jalons nouveaux d'une ère plus grandiose. Peut-être...

    D'autres estiment que vous, nouveau ministre britannique, n'allez faire qu'étendre votre domination, vaine de sens, sur le monde. D'après ces détracteurs, votre idéologie va se répandre, et empoisonner les coeurs les plus purs...

    Entre ces deux extrêmes, il y a aussi ceux qui ne savent pas, ceux qui ignorent, ou ceux qui n'osent se positionner. Très clairement, je veux que chacun, qu'il soit d'un parti ou d'un autre, puisse entrevoir vos dessins, la portée de vos actes, et peut-être même, une part de leur finalité.

    Pour cette raison, je vous conjure de bien vouloir m'accorder un entretien, à l'issu duquel je ressortirai vivant et en bonne santé. En contre partie, moi, Dietrich von Wyssenbach, journaliste, je vous offre une tribune à l'étranger, sans équivoque. Je m'engage à publier la moindre de vos phrases, la plus petite de vos insinuation. L'Angleterre vous connait, la France vous craint, mais l'Allemagne, elle, s'intéresse à vous. Il serait regrettable que vous déceviez ses attentes.

    Vous priant d'agréer l'expression de ma parfaite considération à votre égard, je vous fait part, Lord, de mes cordiales salutations.


    Herr Dietrich von Wyssenbach


    NB: Copies adressées aux principaux journaux britanniques, allemands, et français.[

    L'enveloppe était blanche. Le parchemin qu'elle contenait noir. L'encre qui recouvrait ce dernier arborait, quant à elle, un doux éclat argenté...
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Lord Voldemort
    *Ministre de la Magie*
    ¤Grand Méchant Serpent Chauve et Gris¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 48
    Age : 87
    Localisation : Ministère de la Magie, Londres
    Date d'inscription : 08/11/2008

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Re: Lettre à celui-dont-le-nom-n'est-guère-plus-prononcé...   Ven 1 Mai - 12:27

    Quand une lettre à destination d'un membre haut placée arrive au Ministère, celle-ci, après avoir passé la section de tri et de répartition, suit un chemin très particulier. Elle est tout d'abord envoyée au département des mystères où elle subit tout un tas d'analyse et de contre sorts pour s'assurer quelle n'était en aucun cas dangereuse. Suite à cela, elle était envoyée au bureau des Mangemorts où des employés spécifiques (de confiance), ouvraient les dites lettres et faisaient un tri entre celles sans intérêt et celles nécessitant réellement de passer entre les mains de leurs destinataires. Les lettres adressées au Ministre en Personnes, une fois ce tri passé arrivaient entre les mains du sous secrétaire d'état qui gérait les affaires simples à résoudre (nécessitant un tampon officiel ou autre) et transmettait, tous les matins à l'arrivée du Ministre, les autres missives et rapporte nécessitant son incandescent regard.

    La fameuse lettre en provenance du journaliste allemand ne dépassa pas le bureau des Mangemorts. Elle fut transmise au directeur du bureau qui se rendit compte qu'il existait déjà un dossier au nom du l'expéditeur. Muni de ce dossier, il rencontra le directeur du département de la justice magique et quelques heures après un hibou et un avion magique en papier. Le hibou prit la direction de l'hôpital Ste Mangouste jusqu'à son destinataire :


    Citation :
    Mademoiselle Fowl,

    Dietrich Von Wyssenbach, objet de votre dernier rapport, a encore fait parlé de lui. Le Ministère vous charge de vous renseigner d'avantage sur lui. Je vous joint un passeport international pour le cas où votre enquête vous amène en Allemagne. Le Ministère attend de vous le rapport le plus complet possible au plus vite.

    La direction du Bureau des Mangemorts

    Quant à l'avion magique, il retourna, avec l'original de la lettre et une copie du rapport du Mangemort Fowl, vers le département des mystère à l'adresse de l'adjoint du directeur de celui-ci. Il contenait le mot suivant :

    Citation :
    Monsieur Kirkby,

    Veuillez trouver ci-joint un courrier reçu ce-jour à l'adresse du Ministre ainsi qu'un rapport effectué sur son expéditeur il y a de cela quelques jours. Vous remarquerez que cet homme est une nuisance pour l'Angleterre. Je vous prie de prendre les mesures nécessaire concernant cette affaire. Nous comptons sur votre efficacité et votre discrétion. Le Ministre de la Magie n'a pas besoin d'être au courrant de cette nuisance.

    Cordialement,

    La direction du Bureau des Mangemorts

    Ceci envoyé, l'homme retourna à ses activités habituelles… nettement plus importantes.

    _________________
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
     
    Lettre à celui-dont-le-nom-n'est-guère-plus-prononcé...
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » Lettre ouverte à M. Haddaoui et à qui de droit
    » petite lettre au père noël
    » Signification de la lettre sur la coque des navires ?
    » Lettre ouverte à ZEROUAL
    » Envoyer une lettre recommandée depuis la poste.fr.

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Europa Nox :: Royaume Uni :: Londres :: Ministère de la Magie-
    Sauter vers: