Forum de jeu de rôle sur l'Europe post-potterienne.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum !

  • Les inscriptions sont ouvertes, pour toutes questions, n'hésitez pas à postez ICI
  • Intrigues en cours, consultez les revues de presses

  • Partagez | 
     

     Alix Tramp [terminée]

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Alix Tramp

    avatar

    Nombre de messages : 2
    Date d'inscription : 11/04/2009

    MessageSujet: Alix Tramp [terminée]   Sam 11 Avr - 20:01

    Etat civil
    Nom : Tramp
    Prénom : Alix
    Surnom HJ : Ali / Supertramp
    Date de Naissance : 31 mars 1980
    Nationalité : Britannique
    Etat Matrimonial : Célibataire – et puis quoi encore ? Vous voudriez que j’aie des mômes ?
    Dernier lieu de résidence connu : Août 2003 - 12 White Chapel Road, un bed and breakfast miteux (et en plus hors de prix…Prix de la tranquillité j’imagine), tout droit sorti d’un livre de Dickens. Comment ça je force un peu le trait ? Bon d’accord, il n’y avait presque pas de cafards ).
    Profession : Activiste recherchée par les autorités britanniques pour vandalisme aggravé / ex étudiante en médicomagie (J’aurai préféré être médicomage mais avec ma mère née moldue ça coinçait un peu alors bon fallait bien meubler ses journées. L’art est une noble cause. )

    Dossier médical
    Age (entre 17 et 150 ans) : 24 ans
    Poids approximatif : 56 kg
    Taille approximative : 1 m 66
    Autres :

    Texte personnel
    (Sous forme d’un journal intime, de pensées, d’un article dans un journal, d’une journée type ou autre, introduisez l’histoire, la famille, le physique, la personnalité et les motivations de votre personnage. Le texte doit faire environ 1500 mots et rester fluide. Essayez de disséminer les informations plutôt que de tout faire par catégorie.)




    Je crois que c’est à ce moment là que ma vie a basculé. Vraiment. Je veux dire ça n’a pas toujours été rose mais on a fait face. Papa et maman on eut tôt fait de se tirer à l’étranger pendant que ça chauffait avec les forces de Dumbledore. A l’époque j’étais encore à Poudlard. Sang Mélé de première génération, j’étais à la limite de me faire juger comme Née moldue. J’ai eu de la chance. Une chance relative, mais de la chance - Et en plus ils ne savent pas relire leur note ? ‘Sont alarmantes’…Ils embauchent vraiment n’importe qui pour écrire ce brouillon d’idioties ineptes-. Encore avant-hier, ils nous ont sortis que les voleurs de magie étaient des êtres vils et qu’il fallait les traiter avec un respect inversement proportionnels à leur nuisance. Bref, c’est la galère au pays du Saigneur des Ténèbres. Tout le monde à peur, tout le monde est lâche. On est à deux doigts du chaos total. La ménagère est rassurée, enfin un pouvoir fort qui rendra l’Angleterre aux Anglais parce que « l’Angleterre prévôt ». Laissez moi rire trente secondes…Voilà c’est fait. Elle est belle la fierté britannique. On décime les nôtres, on plonge les non sorciers dans l’esclavage et tout le monde est heureux.

    Je veux dire c’est des conneries tout ça. C’est juste l’histoire d’un mec qui hait le genre humain et qui aime le pouvoir. Il est devenu parano et il a décidé qu’il allait devenir le maître du monde. Point . Après ce qu’il a fait, c’est du détail. Tous les tyrans dans l’histoire ont fait de même. Il a juste presque atteint un paroxysme de cruauté peu connu dans l’histoire…Si si « l’histoire avec sa grande Hache ». Et moi dans tout cela ? Je n'ai rien fait. J'avais des amis. Mes amis ne sont plus là.

    Je ne sais même pas pourquoi j’ai terminé mon cursus scolaire. Il n’y a qu’un pas pour qu’ils nous fassent porter des étoiles et nous précipitent dans les camps de concentration. Je ne sais pas pourquoi ma soif de savoir c’est accentuée envers le monde moldu. Monde qui ne m’avait jamais vraiment exalté jusqu'alors. Pourquoi Hitler et pas Voldemort ? Un flingue dans la bouche et paf. Plus personne. La paix, la guerre, les morts. Ils me disent que je réfléchis trop. Que c’est dangereux. Que je devrais me taire. C’est pour cela que les soupçons du voisinage se sont tournés vers moi, la pauvre excentrique aux idées farfelues qui habitaient dans un lieu sordide mais digne de son sang entaché par un croisement honteux...

    Croisement honteux, c'est comme ça qu'on dénomme les Sang mélés dans les couloirs de Poudlard. Comme des animaux grotesques...un statut à part parmi les sorciers. Je n'ai que peu de souvenirs de mes années au collège, juste que ce n'était que joie, rire et bonheur. Que les années ont passées qu'elles ont désormais un goût fort amer.


    -Arrête de regarder ce putain d'article à la con Tramp ! Par Merlin tu me déprimes !



    Lui, c'est Charlie. Roux, yeux marron, la trentaine. Demi sang. Dans ses bras, une liasse de tracts. Mon nouveau job. Si on m'accuse de vandalisme alors que je n'ai rien fait, il me fallait passer dans l'illégalité et donc fricoter avec des gens comme...Oui comme Charlie. Charlie, il est un peu frappa-dingue le pauvre...Il faut dire rentrer chez soi pour constater que les murs de sa maison ont été repeints par sa famille, ça laisse des marques. C'est le genre de mec qui écoute des cassettes de développement personnel en boucle, du style "comment gérer sa colère" ou "la vengeance est un plat immangeable, n'y gouter sous aucun prétexte sous peine de perte de ses points de karma si durement gagné". Je l'aime bien ce grand dadet, comme le frère que je n'ai jamais eu. C'est lui qui m'a trouvé une planque et qui m'a recueilli quand on affichait mon portrait sur les murs. Je n'ai rien fait, mais un régime totalitaire à besoin d'un ennemi contre lequel se retourner. C'est tellement simple. D'ailleurs ils ont tout intérêt à conserver des gens comme Charlie et moi, parce qu'on est inoffensif.

    -Hein ? A quoi ça t'avance ? Tu peux m'expliquer ?

    Je repousse l'article sur la planche qui nous sert de table et fixe mes mains. Pâles, longiligne, des mains d'artistes...Il fallait omettre les ongles cassés et la peau rongée par la colle. Ne pas utiliser sa baguette : règle numéro 1. Sinon, on nous tombe dessus, moi et notre beau réseau de résistance. Réseau qui ne comprenait que moi et Charlie et dont la principale activité était de taguer les murs londonien sous le signe V... Vengeance. C'était Charlie qui avait trouvé. Avais je oublié de mentionner qu'il aimait se promener avec un masque sur la tête, une cape et un chapeau ridicule ?


    -Bah laisse moi à ma petite séance d'auto-torture personnelle, sinon je vais finir par me pendre.... On sert à rien Charlie...On est des loosers... Même les petites vieilles dans la rue, te menace avec leur sac à main... Il faut qu'on se bouge...Personne ne nous prendra jamais au sérieux.


    Des loosers...Ca oui. Non pas que je m'étais vu en super woman capable de sauver la veuve et l'orphelin (bien que je suis sûre que le lasso, le collant flashie et la cape risible me seraient allés comme un gant) mais il fallait le reconnaître : nos actions étaient fichtrement dérisoires. Encollage d'affiche, vandalisme, rien qui ne puisse faire changer les choses. Nous étions le bas de la chaîne alimentaire dans le réseau clandestin, c'est pourquoi, pour survivre, il nous fallait d'autres moyens de subsistances, vachement moins moraux...Dans le style ? Trafics et marché noir en tout genre... Elle était belle la jeunesse.

    -Bah tu d'vrais arrêter et boire une bière...Allez je t'emmène au Winchester !


    Ô joie, Ô bonheur...Si je l'écoutais, je passerai ma vie dans ce taudis insalubre peuplé par de vieilles prostitués, de proxénètes et de trafiquants en tout genre. Je finirai alcoolique et mourrais étouffée dans mon... BREF. Cessons ces sottises insensées et reprenons le fil. Oui donc, Charlie et moi : ratés de première catégorie. Sur moi ça ne se voit pas encore. Je veux dire, j'ai vingt-quatre ans, toutes mes dents, une peau encore à peu près saine bien que pâle (force est de constater que je n'ai pas vu la lumière du soleil depuis un bon bout de temps !), deux yeux, une bouche, un nez, deux oreilles, une paire de bras, seins, jambes,mains, pieds, un buste, une tête....Bref je ressemble encore à un être humain, c'est bien ma chance. Les poivrots me trouvent plutôt à leur goût mais ça ne veut pas dire que je sois jolie. Ils prennent les poteaux pour leurs mères alors... Il y'a longtemps que je n'ose plus me regarder dans la glace. Je pense que mes cheveux sont emmêlés, que mes traits sont tirés et que mon regard iceberg, jadis si virulent a troqué son éclat pour un voile bouillant de colère et de dégoût, une moue peu amène plisse mes lèvres et j'ai plus l'air de tatie Danielle que d'une princesse de Walt Disney (laisser tomber c'est un truc moldu)...Pour en revenir à mes yeux...On les dit légèrement exotique. En amande. Je les ai toujours aimé...Ca doit être la seule partie de mon anatomie d'ailleurs.


    Mes fringues ? Une vieille paire de jeans réquisitionnée dans un squat et une chemise informe. Ce n'est pas le luxe mais je tente d'être toujours propre.


    -Tu me fais chier Charlie...



    Arrêt sur image. Oui c'est moi. Je suis chiante, aigrie et aussi aimable qu'un Lycanthrope un jour de pleine lune. Je déteste ma vie, je déteste les autres et surtout je me déteste. Je veux dire, voilà, je ne sers à rien, y'a les flics qui me courent après, je vis dans un taudis...et la grande aventure n'est qu'un stupide mensonge. Le monde est triste, injuste et cruel...Je m'accorde avec lui. A ceux qui prône l'élévation intrinsèque de l'être humain, je lui répondrai par la bassesse. Je ne suis pas mieux que mes tortionnaires. Pas mieux...Plus lâche. Si j'en avais le courage, il y' aurait des mois que je me serais faites sauter avec des explosifs ou que j'aurais répandu une épidémie mortelle sur le monde. Je ne suis pas une personne recommandable.

    Et en plus je suis gay. Ouai. Vous l'avez entendu. Gay. Mes parents n'en n'ont pas fait toute une maladie. Je n'ai pas à me plaindre. Je ne suis pas à moitié schizophrène... potentiellement la chorée de Huntington mais elle ne se déclarera pas avant mes trente cinq ans...et puis les médicomages pourront régler le problème. C'est une maladie moldue...Au pire je finirai comme un légume. Ce n'est pas bien grave et ça ne changera pas beaucoup. Mon enfance a été d'une banalité affligeante.J'ai été une bonne élève mais jamais brillante comme certains de mes camarades. Vous avez entendu parler de Miss Granger ? Bah disons que j'étais sur le seuil d'en dessous, en somme Potter et le soutien du corps professoral en moins...sauf Rogue...étrangement, je crois qu'il m'aimait bien... Je ne sais pas, mon côté renfrogné lui rappelait le sien. Je n'ai jamais été une grande joueuse de quidditch ni une personne populaire. Un frère et une soeur...trop jeunes pour avoir eu la joie de connaître Poudlard... Je pense qu'ils ont été scolarisés à Beaubâton, l'école recrute pas mal ces temps ci. Pour ma part, je suis coincée ici depuis 98. J'ai été renvoyée de l'école supérieure de médicomagie d'Oxford puisque mon sang n'était pas assez pur... J'ai enchaîné les petits boulots depuis...De la fille au pairs, jusqu'à plongeuse dans un restaurant moldu....Je pensais mener cette vie misérable jusqu'à la fin de mes jours jusqu'à cet "attentat". C'était les potes de Charlie et moi j'avais le malheur d'être connue comme la Sang Mêlée du quartier. Le rapprochement a été vite fait...Et moi je me suis retrouvée à errer dans les rues, ne trouvant autres endroits où m'enfuir. C'est là que j'ai rencontré mon alcoolique acolyte.


    -Allez fait pas la gueule Ali...

    Je hoche la tête avec circonspection et tente un demi sourire. Une bière, deux bières...Avec un peu de chance une nana potable à mettre dans mon lit. Elle disparaîtra au petit matin et ça sera déjà bien. J'accepte la main tendue de mon ami et me lève, délaissant l'article de journal relatant l'évènement qui m'a fait passé de minable sang mêlée à minable activiste...mais un jour viendra les amis, où nous feront parler de nous....Ou pas

    -C'est toi qui paie alors...


    Dehors le smog...


    Dernière édition par Alix Tramp le Lun 20 Avr - 18:28, édité 5 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Alix Tramp

    avatar

    Nombre de messages : 2
    Date d'inscription : 11/04/2009

    MessageSujet: Re: Alix Tramp [terminée]   Lun 20 Avr - 17:59

    Wala je pense que c'est terminé...Dites moi si il y'a des modifications à faire sourit
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    William Stark
    *Barman of the Rose Rent*
    ¤L'Anglais de l'Alexanderplatz¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 263
    Age : 62
    Localisation : Allemagne - a droite à gauche
    Date d'inscription : 04/11/2008

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Re: Alix Tramp [terminée]   Mar 21 Avr - 1:09

    Fiche parfaite, tu es validée, bon jeu.

    _________________
    Are you goin' to Scarborough Fair ?
    Parsley, Sage, Rosemary and Thyme
    Remember me to one who lives there,

    She once was a true love of mine

    Cadfael (Jon) William Stark
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Alix Tramp [terminée]   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Alix Tramp [terminée]
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » Ecalles Alix - FOLOPPE x LASNON 1829
    » Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
    » Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
    » Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
    » Pacioretty : Saison terminée

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Europa Nox :: Bureau d'Immigration :: Registres :: Royaume-Uni :: Citoyens-
    Sauter vers: