Forum de jeu de rôle sur l'Europe post-potterienne.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum !

  • Les inscriptions sont ouvertes, pour toutes questions, n'hésitez pas à postez ICI
  • Intrigues en cours, consultez les revues de presses

  • Partagez | 
     

     Ysbal Grimm

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Ysbal Grimm
    *Propriétaire d'Adiemus*
    ¤La Walkyrie¤

    avatar

    Nombre de messages : 16
    Date d'inscription : 09/02/2009

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Ysbal Grimm   Lun 9 Fév - 1:20

    Etat civil
    Nom : Ysbal
    Prénom :Grimm
    Surnom HJ :La Walkyrie.
    Date de Naissance :12 Novembre 1972
    Nationalité : Allemande
    Etat Matrimonial : Divorcée en 1998 après quatre ans de mariage, elle a un enfant : Dirk, dix ans.
    Dernier lieu de résidence connu : Göttingen, Allemagne.
    Profession : Elle tient un magasin de musique et de livres à Berlin.

    Dossier médical
    Age : 32 ans
    Poids approximatif : Environ 55 kilos.
    Taille approximative : 1 mètre 65.
    Autres : Rien à signaler de particulier.

    Texte personnel
    "Oh ? Grimm ? Comme...
    -Les deux frères, oui, je sais.
    -Mais non ! Mon voisin !
    -C'est un fait. Les Grimm regorgent en Allemagne. Rien que ce matin, j'en ai trouvé un nouveau dans la brioche que je m'apprêtais à dévorer.
    -Mathias, garde ta mauvaise verve pour tes amis, s'il te plait. Madame, votre paquet."

    La vieille dame sortit en accordant un sourire à la vendeuse derrière le comptoir puis au garçon qui tenait un balais entre ces mains. La boutique se vida alors subitement et le silence retomba parmi les livres, les disques ainsi que les instruments de musique. Ysbal alla tourner la petite pancarte à l'entrée, le coté "Offen" vers l'intérieur de la boutique alors que dehors, on pouvait dès à présent lire : "Geschlossen". Tandis que la femme se redirigeait vers le comptoir, le petit bruit de la chaine tintant contre la vitre accompagnait ses pas. Mathias était parti ranger le balais après avoir nettoyé la boutique. Il se plaça derrière une table et se mit à calculer. Nous somme en 2000, la boutique a été lancée sur les rails, il y a un an tout juste. Ysbal se penche par dessus l'épaule de l'adolescent, soucieuse de cette boutique comme si c'était son enfant. Dire qu'elle n'était pas très douée dans les comptes, elle espérait apprendre très vite, elle commençait à maitriser mais Mathias voulait absolument faire ce bilan par lui même. Elle se mordillait la lèvre, impatiente d'en savoir le résultat de cette première année. Mathias fut obligé de la mettre dans une autres pièce pour être au calme. Elle s'assit alors sur un pouf les mains sur les genoux, comme dans une salle d'attente.
    Sur les murs, des photo d'elle, de son ancien mari, Paul et de leur Fils, Dirk. Elle se leva et s'approcha d'un meuble. Elle tira la poignée en cuir tout en empêchant le tiroir de s'ouvrir à l'aide de la paume de son autre main. Une cavité apparue alors au dessus du tiroir, elle en sortit un album de famille. La première page montrait un tout jeune bébé dans les bras de sa mère qui souriait en faisait quelques gestes, au dessous était marqué : 12 Novembre 1972. Elle tourna une page, dorénavant s'étendait sous ses yeux des paysages enneigés, quelques tempêtes se déroulaient derrière les vitres toquées du doigts par une toute jeune enfant. Une autre double page, sur celle de gauche un vieil homme anguleux et ce qui semblait être sa petite fille jouaient sur la glace. Le grand père fabrique de magnifique statue à l'aide son pouvoir d'élémentaliste. Sur la gauche, une fille d'environ quatorze ans essaye de faire surgir des fontaines de la surface d'un lac sous le regard de sa famille. Sur la deuxième photo, elle réussit finalement. Un autre page, un cousin l'a balancé à l'eau, sous la rage une vague emporte alors un partie de la famille. Il est probable que le grand père doit être entrain de rire avec le photographe. La voix de Mathias filtre à travers le mur.

    "Ysbal ?J'ai fini !
    -J'arrive !"

    La femme claque l'album d'un geste, le remet en place et referme l'endroit. Elle ouvre la porte qui la sépare de son magasin et regarde son assistant, anxieuse. La boutique avait-elle bien marché ou serait-elle obligé de vendre comme lui avait sombrement annoncé la banque ?

    "Alors ?
    -Ben...Comment dire...
    -Oh non...
    -On garde la boutique ! Nos comptes sont positifs, c'est un bon tournant que prennent nos affaires."

    Il lui lança un sourire taquin et elle recommença alors à respirer. Cette boutique, c'était son anti dépresseur personnel. Pas facile d'être à jour avec les Moldu niveau argent, heureusement que Mathias était là. Ce né moldu qui travaillait pour elle depuis le début et lui était très précieux. Elle l'avait embauché à ses dix-sept ans, alors qu'il cherchait l'argent pour soigner sa mère. Elle sortit une bouteille de whisky pur feu d'en dessous le comptoir et deux verres. Mathias vint prendre un verre

    "A la sœur Grimm !
    -A tes dix huit ans !
    -Et à la boutique !"

    Puisque pour l'instant plus rien ne comptait à leurs yeux que cet endroit où ils avait trouvé de quoi oublier leurs problèmes. Laissons les dans cette pièce, discuter un peu et retournons voir l'album photo, car malgré tout cet endroit sentait encore un peu la mélancolie.
    Ysbal est née dans une famille sorcière, avec quelques moldus par ci par là, qui essayait tant bien que mal de comprendre la magie. L'un d'eux : Thomas chercha même différentes théories scientifiques pour expliquer la magie dont faisait preuve son enfant. Cela ne sembla pas réussir. Il abandonna lors des dix ans de celui-ci. C'est une famille heureuse et sans soucis, ainsi pourrait-on définir les Grimm. Nombreuse, très nombreuse surtout, les réunions de celle-ci avaient tendance à monopoliser une salle de fêtes et même pire parfois. Ysbal a toujours vécu à Göttingen, dans le milieu de l'Allemagne. Ses parents y vivent encore et ses grand parents y vécurent. Même si sa boutique se trouve à Berlin, elle se transplane chaque matin de sa douce et petite maison pour venir jusqu'à la capitale. Il est bon de savoir que les Grimm sont très orgueilleux. Et comme Ysbal était la seule fille de sa fratrie, elle devait l'être encore plus que les autres. Ce fut à elle que son grand père se décida d'enseigner les secrets des éléments de façon intensive, ce fut elle qui pris l'archet de la contrebasse. Si Ysbal avait été à Poudlard, ce serait surement à Serdaigle qu'elle aurait atterrit.
    Sur cette photo, on voit ces mains s'agiter autour des cordes de la contrebasse à une vitesse inouïe et avec dexterité. Nous somme en 1992. Ysbal à 20 ans.

    "Bien. Il faudra encore que tu travaille un peu cette page. Mais tu t'améliore.
    -Merci."
    Elle rangea alors son instrument de musique à l'intérieur de son étui. D'un même geste, Paul rangea l'appareil photo dans son sac et l'attendis, adossé à la porte. Elle le rejoignit, son immense contrebasse sur le dos. Une fois dehors, ils marchèrent jusqu'à un endroit calme et transplantèrent pour la petite maison de Göttingen. Ysbal alla poser l'instrument tandis que Paul s'asseyait lourdement dans le divan.
    "Il est dur avec toi. Tu joue merveilleusement bien.
    -Il veut faire moi la meilleure. C'est normal si je veux jouer dans un orchestre.
    -Je refuse que d'autres personnes que moi puisse te dévorer des yeux.
    -Jaloux !"
    Elle tourna sur elle même puis alla se blottir dans les bras de celui qu'elle épouserait quelques années plus tard. Qu'il était bon de se sentir protégé, un doux sourire passa sur ses lèvres. Tandis qu'elle voyait son avenir défiler devant ses yeux, contrebassiste de renom, elle aurait les plus belles robes des conservatoires, elle aurait sans doute un enfant, peut être deux. Elle vivrait heureux dans cette belle Allemagne.
    Oui, mais cela aurait été terriblement ennuyeux, non ?

    Nous somme en 1985, Ysbal a treize ans. Et son grand père, bientôt 70, il était d'origine russe. Sur cette photo, il est surpris le regard penseur, il se retournera ensuite vers la mère d'Ysbal avec un sourire.


    Catherine rangea l'appareil photo dans une boite en bois. Nicolay la regardait faire avec un sourire perdu dans sa barbe. Il se leva et alla jusqu'au bord de la piscine où nageait sa petite fille. La piscine municipale, gérée par un sorcier venait de fermer. Les derniers visiteurs quittaient les lieux. Ysbal s'approcha du bord pour écouter les conseils de son ancêtre. Elle avait commencée sa formation d'Elementaliste auprès de lui lors de ses dix ans. Et si l'on pouvait dire une chose, c'était qu'avancer en ce domaine n'était pas chose aisée, dire qu'un de ses frères avait acquis le maniement de la terre en moins de deux ans. Nicolay était pourtant le meilleur professeur de toute l'Allemagne. Sans aucun doute, c'était elle qui était nulle. Ils avait juste trouvé son élément : L'Eau. Ses pouvoirs débutants lui permettaient tous juste d'améliorer sa vitesse lors de sa nage. Nicolay regarda la petit patauger dans l'eau puis finalement demanda à Catherine de sortir chercher une serviette. Kael, le petit dernier d'environ trois ans, jouait près des bancs de la piscine. Le grand père s'en approcha et le jeta à l'eau d'un mouvement ample.
    Ysbal resta sous le choc un instant puis plongea pour aller le récupérer. Mais déjà un sort l'avait entravé. Son grand père devenait il fou ? Ysbal se débattit autant qu'elle pouvait, le vieil homme la regardait, les bras croisés. Sans rien dire, avec un regard froid. Il retira alors son petit frère de l'eau.

    "Tu es faible."

    Ce genre de phrase, font mal à l'orgueil. Et comme Ysbal en regorgeait...Les progrès furent fulgurant. C'est trop bête comme progression, mais bon, les Grimm ne se referont pas.

    Ennuyant au possible. Ce fut bien plus drôle lorsque Paul eu l'excellente idée de tromper Ysbal. Drôle. Presque. La vaisselle vola dans la maison, Ysbal se tordit le poignet, la contrebasse. C'était fini à présent. Tout allait de pire en pire. L'élémentaliste jonglait passivement avec les derniers but de sa vie, Dirk et la magie. Elle se plongea entièrement dans l'apprentissage, perfectionnant au mieux ses techniques de glace. Sans but précis. Elle était une femme désœuvrée, plusieurs fois elle se frappa a nouveau le poignet comme pour se punir d'avoir brisé sa carrière.
    Ce fut à ce moment que son grand père mourut.



    "C'est ici ?
    -Oui."
    La boutique sentait encore la poussière lorsque Mathias ouvrit la porte. Il alluma la lumière et Ysbal posa les sacs qu'elle avait entre les mains sur le comptoir. L'ancienne boutique de son grand père, confiseur à ses heures perdu, il aimait faire profiter les moldus de ses préparations. La boutique était minuscule, Mathias était sur le point d'ouvrir les volets lorsque la femme l'arrêta. Elle sortit sa baguette magique et commença à tout ranger avec des sorts. Son assistant haussa les épaules puis fit de même. Ainsi naquit la boutique Adiemus.

    Aujourd'hui, Ysbal occupe sa vie de toute les manières possible. Elle voit les évènements mondiaux d'un mauvais œil, cela ne lui plait pas vraiment tout ce remue ménage. Mathias est parti en 2004 pour l'Amérique centrale, elle se retrouve donc, seule à gérer sa boutique. Qu'elle ferme dorénavant trois jours par semaine pour s'adonner encore et toujours au perfectionnement de ses pouvoirs. En vue de les utiliser.

    Pourquoi des pouvoirs d'élémentalistes ? :
    Comme dis dans l'histoire, j'ai décidé que la spécialité de cette famille, la famille Grimm, est le maniement des éléments. Fier , ils ont une grande confiance en leurs pouvoirs, ce pouvoir ne pouvait qu'être pour eux. (*SBAF*)Plus sérieusement, Grimm voit donc ce pouvoir comme la véritable marque de son appartenance à sa famille, elle est donc très lie a celui-ci et compte bien l'utiliser pour combattre. puisque, oui, elle veut combattre. Elle veux également, enseigner ce pouvoir aux prochaines générations, comme son fils Dirk ou d'autre jeunes, pour pouvoir se défendre dans cette étrange période dont on sait que penser.



    Avatar de votre personnage : Création de Tirael.


    Dernière édition par Ysbal Grimm le Lun 6 Avr - 20:54, édité 5 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Ysbal Grimm
    *Propriétaire d'Adiemus*
    ¤La Walkyrie¤

    avatar

    Nombre de messages : 16
    Date d'inscription : 09/02/2009

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Re: Ysbal Grimm   Lun 6 Avr - 20:55

    Enfin terminé !
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    William Stark
    *Barman of the Rose Rent*
    ¤L'Anglais de l'Alexanderplatz¤

    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 263
    Age : 62
    Localisation : Allemagne - a droite à gauche
    Date d'inscription : 04/11/2008

    Informations complémentaires
    Relations:

    MessageSujet: Re: Ysbal Grimm   Lun 6 Avr - 21:02

    Ta fiche est parfaite jeune fille, bienvenue ! gros langue

    _________________
    Are you goin' to Scarborough Fair ?
    Parsley, Sage, Rosemary and Thyme
    Remember me to one who lives there,

    She once was a true love of mine

    Cadfael (Jon) William Stark
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Ysbal Grimm   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Ysbal Grimm
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » Le petit Chaperon Rouge
    » La 3e femme de Michel Berger.
    » les Goodies DOCTEUR WHO de Grimm
    » les trolls de Grimm

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Europa Nox :: Bureau d'Immigration :: Registres :: Allemagne :: Citoyens-
    Sauter vers: